BruxellesFabriques
<
>

Alerte patrimoine à la porte de Ninove : la ténacité paie !

Bruxelles, le 23 mai 2016

Communiqué de presse

ECLUSE ET QUAIS ONT ETE RETROUVES

Grâce à la vigilance de son président, l’association Bruxelles Fabriques a lancé une alerte efficace pour sauver les vestiges, quais et écluses, éléments du passé portuaire bruxellois.

Porte de Ninove, des travaux sont en cours pour préparer l’aménagement d’un parc, fruit de la mobilisation des habitants. Après des années, le gouvernement bruxellois a accepté ce projet . Il a même fait modifier les premiers plans afin de maintenir la voie de tram qui se situait historiquement dans la chaussée de Ninove. Les habitants et autres comités et associations solidaires seront impliqués dans le dessin du parc.

L’association BruxellesFabriques a signalé l’existence de vestiges du canal de Charleroi qui partait vers les octrois pour revenir en angle droit vers le Port et le canal de Willebroeck. Une écluse fonctionnait avant l’aménagement d’un bassin de giration (permettant aux péniches d’effectuer une rotation).
Dans les années 193à, lors des travaux d’élargissement du canal de Charleroi et de la construction de la nouvelle écluse permettant aux longues péniches de poursuivre leur chemin, l’ancien tracé a été « effacé ».

Après avoir vivement alerté les autorités à la vue des grues qui détruisaient les massifs enterrés, et bien que lesdites autorités aient été averties de cette réalité patrimoniale, nous avons obtenu la tenue d’une réunion. Cette réunion a eu lieu ce jour, sur place et en présence du délégué de Beliris, qui finance les travaux, d’une fonctionnaire des services archéologiques de la Région bruxelloise et de l’entreprise chargée des travaux.

JPEG - 2.3 Mo
© Guido Vanderhulst

Une grue a excavé les murs des quais en retirant les sables bruxelliens qui comblaient l’écluse et le tracé du canal en amont. Ainsi, l’écluse est parfaitement lisible. Un relevé de géomètre va être réalisé par les services régionaux. Le service archéologique dégage le maximum d’éléments de cette écluse et des massifs en pierre bleue. L’écluse, après inventaire, sera comblée au moyen de ce sable et de terre. Les habitants veulent intégrer ces traces exceptionnelles dans l’aménagement du futur parc, grâce aux relevés de géomètre.

JPEG - 2 Mo
© Guido Vanderhulst

Pour BruxellesFabriques,
Guido Vanderhulst

X


X